Julian Mulock, SCA

Biography

Born in England of Canadian parents, Julian moved to Canada in 1969 and graduated with honors from the three-year Special Art Course, Central Technical School, Toronto in 1972. He was a staff illustrator with the Royal Ontario Museum, 1972 – 1978. Julian taught summer courses in painting and drawing in Italy for seven years and is a freelance illustrator, muralist and painter; his works are in numerous corporate and private collections. He is a member and Past President of the Arts and Letters Club of Toronto and an elected member of The Society of Canadian Artists.

 

Statement

‘Paper Folds’

Paper Folds emerged, a few years ago, from modest beginnings as exercises in trompe l’oeuil. Familiar, related objects were organized in formal compositions on scraps of coloured paper.
After a brief period of work on this series, with the production of some twenty small paintings, it became apparent that the backgrounds had considerable merit in themselves. Taking a step away from the comfort of the familiar and, to a certain extent, toward the abstract, the paintings became studies of formally folded or randomly crushed paper. In these new works, paper, which throughout its history has been secondary to a grander purpose, now stands alone and takes on monumental qualities although the pencil studies from which these paintings derive, are of the very smallest fragments.
From these black and white, pencil studies (the subject having been disposed of) small but intricate colour studies on paper are made and from these the final large paintings on canvas. Thus through a step-by-step series of removes from the original subject matter, emerge Paper Folds.

‘Silent Spaces’

Having dragged our weary way through numerous meticulously reconstructed antebellum estates, mansions and plantation houses, we came upon Drayton Hall. Stripped down to the bare walls this place now seemed more open and welcoming to its original inhabitants. We suddenly became much more in touch with the past, unencumbered by carefully reupholstered furniture and reproduction wallpaper. It was a revelation.
Not far off we came upon Magnolia and its rare, original slave quarters. Here tiny cells had been expanded after emancipation to allow for larger living quarters for the remaining workers. Again, the buildings were empty and evocative of the past.
Other structures offered the same rewards. The bleakness of Toronto's Don Jail was revealed in its recent demolition. And now, having discovered the benefits of empty rooms, I started to remove furnishings where they existed.

 

Biographie

Né en Angleterre d’une parenté canadienne, Julian Mulock a déménagé au Canada en 1969. En 1972, il a gradué avec honneurs du programme d’art spécialisé de l’École Technique de Toronto. De 1972 à 1978, il a été illustrateur pour la Musée Royal de l’Ontario. Il a aussi donné des cours de peinture et de dessin en Italie pendant sept étés consécutifs. Maintenant, il est un illustrateur indépendant, un artiste muraliste, et ses œuvres se retrouvent dans plusieurs collections publiques et privées. Il est un membre et ex-président du Club des arts et lettres de Toronto et un membre élu de la Société des artistes canadiens.

 

‘Papier Plie’

Papier Plie émergé, il ya quelques années, après des débuts modestes comme des exercices en trompe-l'œil. Familiers, objets connexes ont été organisées dans des compositions formelles sur des bouts de papier de couleur.
Après une brève période de travail sur cette série, avec la production d'une vingtaine de petits tableaux, il est devenu évident que les milieux ont beaucoup de mérite en soi. Prendre une étape loin du confort du familier et, dans une certaine mesure, vers l'abstrait, les peintures sont devenues des études de papier formellement plié ou écrasé au hasard. Dans ces nouveaux travaux, le papier, qui tout au long de son histoire a été secondaire à une fin grandiose, se dresse désormais seul et prend qualités monumentales bien que les études au crayon à partir de laquelle ces peintures tirent, sont des très petits fragments.
De ces études, au crayon noir et blanc (le sujet ayant été éliminés) petits mais complexes études de couleur sur papier sont faits et de ces grands tableaux finaux sur la toile. Ainsi, à travers une série étape-par-étape de enlève de la matière d'origine, sortir Papier Plie.

‘Chambres Silents’

Après avoir traîné notre chemin à travers de nombreux domaines las d'avant-guerre méticuleusement reconstituées, des manoirs et maisons de plantation, nous sommes tombés sur Drayton Hall. Dépouillé les murs nus cet endroit semblait maintenant plus ouvert et accueillant à ses habitants d'origine. Nous soudainement devenus beaucoup plus en contact avec le passé, encombré par des meubles soigneusement retapissé et la reproduction de papier peint. Ce fut une révélation.
Non loin de là, nous sommes tombés sur Magnolia et ses rares quartiers des esclaves d'origine. Voici minuscules cellules avaient été élargi après l'émancipation pour permettre de plus grands quartiers d'habitation pour les travailleurs restants. Encore une fois, les bâtiments étaient vides et évocateur du passé.
D'autres structures ont offert les mêmes récompenses. La tristesse de Don Jail de Toronto a été révélé dans sa récente démolition. Et maintenant, après avoir découvert les avantages de chambres vides, j'ai commencé à enlever des meubles où ils existaient.