Biography | Biographie

Annis Karpenko

Annis Karpenko is a self-taught visual artist living in Port Credit, Ontario and North Hatley, Quebec. She holds a MFA in Interdisciplinary Art from Goddard College in Vermont, and a MEd in holistic education from the University of Toronto. She is the Executive Director of Visual Arts Mississauga at Riverwood in Ontario.
www.visualartsmississauga.com

 

Annis Karpenko est une artiste visuelle autodidacte qui habite à Port Credit, Ontario ainsi qu’à North Hatley, Québec. Elle détient son MFA en Art Interdisciplinaire du Collège Goddard au Vermont, ainsi qu’un MEd en éducation holistique à l’Université de Toronto. Elle est maintenant Directrice Exécutive des Arts Visuelles de Mississauga à Riverwood en Ontario.
www.visualartsmississauga.com

 

Artist Statement


Stems & Stones

Painting is the creative habit I engage in to explore my relationship to beauty, nature, and the world around me. Painting is a form of meditation. I sit on one side of a sacred space and open my self to a spirit that blossoms between the canvas and me. In each painting, I form a new memory and connection to an original moment.

Stems: Monet painted water lilies; Van Gogh painted sunflowers. I paint flowers to warm the long winter days and I paint trees to remind me of the vanishing rural land.

Stones: Four years ago I began an inspired relationship with ten large rocks excavated from the earth, and placed on the ground, by a man remedying a drainage problem around our house. I have spent the past three years making art with rock as my major focus. This period of making was different than any I’d experienced before. It implored me to stop being casual and to stop having expectations around what I was creating. The unforeseen outcome was that the attention I gave to the rock walls and stones became the new grounding attention I gave to my self.

 

Tiges et Pierres
La peinture est devenue une habitude créative par laquelle j’explore ma relation à la beauté, la nature, et le monde qui m’entoure. Pour moi c’estune forme de méditation. Je suis dans un espace sacré et j’ouvre l’esprit à ce qui se crée entre le canevas et moi. Dans chaque peinture se forme un nouveau souvenir et une connexion à un moment réel. Tiges : Monet a peinturé des nénuphars; Van Gogh a peinturé des tournesols. Je peinture des fleurs pour rendre chaleureux les longues journées d’hivers et je peinture des arbres pour me rappeler les terres rurales qui disparaissent.
Pierres : Ma relation inspirée avec dix grosses roches a commencé il y a quatre ans lorsqu’un homme les a excavées et placées sur la terre pour ainsi remédier un problème de drainage autour de notre maison. Les trois dernières années la roche a été au centre de ma création d’art. Cette période a été différente de tout autre que j’ai vécu antérieurement. Elle m’a suppliée d’arrêter d’être désinvolte et laisser de côté mes attentes autour de ce que je créais. Le résultat inattendu était que l’attention que je portais à les pierres et aux murs de roches s’est transformée à une attention plus terre à terre que je porte à moi-même.